Bormes-les-Mimosas Rayol-Canadel-sur-Mer Sainte-Maxime Saint-Raphaël Mandelieu-la-Napoule Tanneron Pegomas Grasse
Un voyage parfumé à découvrir sur 130 Km

Le mimosa

 
 
 

Les Anglais, souvent férus de botanique, étaient particulièrement présents sur la Côte d’Azur au XIXe siècle. Séduits par leurs villégiatures sur la Riviera, ils y ont apporté le mimosa. Ce dernier, lui-même, importé d’Australie aux alentours de 1850, décorait ainsi les jardins de leurs somptueuses résidences.

Au fil du temps, le mimosa chargé de symboles, est devenu l’un des emblèmes populaires de la Côte en hiver.

borne route du mimosa

Aujourd’hui sur 130 km, la Route du Mimosa s’étend de Bormes-les-Mimosas à Grasse. Cet itinéraire touristique, recommandé de janvier à mars, est typiquement le symbole d’une Côte d’Azur hivernale qui propose sous un climat doux, une sorte de villégiature itinérante entre bleu azur et jaune soleil.

Nous vous proposons de faire un focus sur chacune des villes traversées par la « Route du Mimosa » et le meilleur à découvrir autour de cette thématique.

Le mimosa

Le Mimosa, un peu d’histoire…

Autour de 1880, le mimosa, originaire d’Australie, fait son apparition sur les pentes de la Croix des Gardes à Cannes, vraisemblablement introduit par l’un des grands hôtes hivernaux, comme le Duc de Vallombrosa, le Marquis de Morès ou Lord Brougham.
La Société d’Horticulture et d’Acclimatation contribue alors largement à sa promotion. Les mimosistes vont, dès lors, se multiplier dans la région, à Mandelieu, Pégomas, Tanneron ou La Roquette. Des gares de Cannes et de Mandelieu, le mimosa est expédié dans toutes les grandes villes de France et d’Europe.

Le Mimosa, en botanique…

Rte-mimosa-Tanneron_23Le mimosa appartient au genre acacia et à l’ordre des mimosées.
Les différentes espèces sont utilisées à des fins très variées : fleur coupée, plante ornementale ou de rocaille, haie défensive ou brise vent, retenue des sables et des sols, mais aussi pour la parfumerie.
Il est cultivé essentiellement dans le sud de l’Australie, Afrique du Sud, France.

800 espèces sont recensées et 1200 espèces doivent exister.

Grasse

  • Type de sol : assez pauvre et surtout bien drainé voire sec, et caillouteux car le mimosa ne supporte pas
    l’eau stagnante
  • Qualité du sol : acide
  • Humidité du sol : normal
  • Utilisation : isolé, bac, fleurs coupées
  • Hauteur : arbre de 10 m de hauteur (30 m dans sa contrée d’origine)
  • Type de plante : arbre à fleurs
  • Type de végétation : vivace
  • Type de feuillage : persistant
  • Rusticité : jusqu’à -10°C dans un endroit abrité
  • Plantation, rempotage : printemps
  • Méthode de multiplication : semis au chaud, greffage, bouturage en été difficile
  • Taille : conseillée, chaque année, surtout dans les régions ventées. Après la floraison, coupez les rameaux ayant fleuri pour empêcher la formation inutile de gousses. Équilibrez la ramure et allégez-la en éliminant les branches mal placées ou en surnombre.

Les petits pompons (glomérules) veloutés jaune d’or, réunis en bouquets sont accrochés directement sur la tige (on les dit sessiles).
Le feuillage persistant vert clair, parfois bleuté, est décoratif toute l’année. Souvent très léger, il rappelle celui de certaines fougères.

Quelques variétés…

variété de mimosa

Grand arbre très vigoureux au feuillage vert sombre. Feuilles divisées bipennées. Floraison abondante (jaune souffre) qui émerge largement du feuillage de fin janvier à mars.

Développement moyen. Les feuilles sont courtes, tassées et vert foncé. Les jeunes pousses ont le bois rouge. Floraison précoce de fin décembre à janvier. Fleurs en longues grappes érigées d’un jaune pur brillant.

Grand développement. Grandes feuilles bipennées vert clair. Floraison en grosse grappe d’un jaune pur brillant de fin décembre à février. A réserver aux grands jardins.

Arbre moyen. Jaunes branches anguleuses. Belles feuilles vertes pennées. Folioles espacées. Fleurs en grosses grappes qui dépassent du feuillage. Très gros grains très odorants. Floraison janvier-février. Grand jardin.

Les moins frileux des mimosas, comme ‘Gaulois Astier’, peuvent, en effet, résister sans dommage à -8/- 10°C, si l’on a pris le soin, dans les régions aux hivers un peu froids, de leur donner toutes les chances de s’adapter.

C’est un des plus résistants au froid (de -9°C à -10°C). Floraison printemps-été. Le dernier producteur de ce mimosa des 4 saisons est à Tanneron (Monsieur Blanc)

Les symboles du Mimosa…

Rte-mimosa-Tanneron_14 Jaune lumière, le mimosa est l’une des fleurs les plus usitées en matière de symbolisme. D’une senteur délicate, elle nous parle avec l’accent du Midi. Ici et là, la fleur rayonne et représente tout naturellement le Soleil.

Dans le langage des fleurs, le mimosa est l’évocation d’amours secrètes : personne ne sait que je vous aime. Il sous-entend aussi la sécurité, une sensibilité exacerbée.

Il dit aussi : vous êtes mon seul amour.

DSC_7583C’est également la fleur des retrouvailles.

Symbole de l’or et du soleil, le mimosa est aussi l’image de la vie triomphante, en raison de la dureté de son bois et de la victoire sur les forces du mal.

le Mimosa en parfumerie…

Les plus belles marques de la Parfumerie française ont utilisé le mimosa dans leurs fragances les plus célèbres… Amarige des Parfums Givenchy, Paris de Yves Saint Laurent, Guerlain pour son parfum Champs Elysées, Moment Suprême de Jean Patou.

Les fleurs du mimosa, particulièrement prisées pour l’élaboration de parfums, sont composées d’une grande quantité de molécules différentes. Mais seules certaines de ses molécules contribuent à l’arôme du mimosa.

Le mimosa a une note ressemblant étonnamment à la violette, en plus subtile et plus aérienne, mais fort souvent celle-ci lui est subtilisée. On dit qu’il a une odeur fleurie, poudrée et verte. Le mimosa principalement utilisé est le mimosa cassier (acacia farnesiena), mais l’évolution se tourne davantage vers le mimosa sauvage.

D’autres parfums…

  • Mimosa Pour Moi, L’Artisan Parfumeur
  • Casaque, Jean d’Albret
  • Kalispera, Jean Desses
  • Masumi, François Coty
  • Le Mimosa, Molinard Jeune
  • L’Eau d’Azur, L’Occitane